Herbe à poux et herbe à la puce

Savez-vous différencier l'herbe à poux de l'herbe à la puce ?

L’herbe à poux est une mauvaise herbe très répandue au Québec. Elle est présente de mai à octobre. À la mi-juillet, l’herbe à poux commence à fleurir et produit du pollen. Elle est la cause des allergies chez plus d’un million de Québécois, de juillet à octobre !

L’herbe à poux est souvent confondue avec l’herbe à la puce. L’apparence de ces deux plantes est toutefois très différente et elles n’ont pas les mêmes conséquences sur la santé.

Herbe à poux: responsable des allergies (pollen)

Herbe à la puce: possède une sève toxique qui provoque une réaction allergique de la peau.

HERBE À POUX 

Les principales caractéristiques de la petite herbe à poux :

  • Plante annuelle dont la tige est couverte de poils.
  • Les feuilles sont d'un vert uniforme des deux côtés, très découpées, opposées à la base et alternées dans le haut.
  • Les fleurs sont verdâtres (fleurs mâles), regroupées en épis au sommet de la plante et peuvent mesurer jusqu'à 15 cm.
  • Les graines germent généralement vers la mi-mai. Chaque plant peut produire des milliers degraines. Celles-ci peuvent attendre jusqu'à 40 ans dans le sol avant de germer.
  • La période de maturité débute généralement à la fin du mois de juillet. C'est la période où les fleurs mâles sont épanouies et relâchent leurs millions de grains de pollen.
  • À maturité, la plante mesure généralement entre 10 cm et 100 cm.

Effets sur la santé

Le pollen émis par l'herbe à poux à partir de la fin du mois de juillet est la principale cause de la rhinite allergique, communément appelée rhume ou fièvre des foins. Ce pollen entraîne chez certaines personnes une panoplie de réactions allergiques (écoulement nasal, éternuements à répétition, yeux rouges, larmoyants et irrités, problèmes de respiration, asthme). Ces symptômes amènent donc de l'inconfort et une diminution importante de la qualité de vie des personnes atteintes.

Pour contrôler l'herbe à poux il existe une panoplie de moyens de contrôle. Certains sont encore du domaine de la recherche et de l'expérimentation (bactéries, virus, insectes, moisissures), mais la majorité sont des techniques reconnues, applicables et éprouvées.

L'arrachage 

Idéal pour les petites surfaces. Contrairement à l'herbe à puce, on peut arracher l'herbe à poux sans crainte, elle ne provoque pas de réaction cutanée au toucher. Il est préférable de l'arracher avant qu'elle ne soit en fleurs (avant le mois d'août).

La tonte ou le fauchage 

Effectuer deux coupes, soit une à la fin de juillet et une seconde à la mi-août, afin d'empêcher les plants de fleurir. Une hauteur de coupe à 2 cm est idéale et procure le meilleur contrôle. Cependant, une hauteur de coupe à 5 cm donnera des résultats souvent très satisfaisants.

L'implantation d'un couvert végétal compétitif 

L'ensemencement et l'amélioration de la qualité organique et physique du sol permet à d'autres plantes de croître et, du coup, nuit à la croissance de l'herbe à poux.

 

Pour en savoir plus et obtenir de plus amples renseignements sur des questions touchant à la santé, contactez le service Info-Santé.

Source : Agence de la santé et des services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec.

Tous les conseils au : http://sante.gouv.qc.ca

Des questions

Vous n'avez pas trouvé l'information que vous recherchiez sur cette rubrique ? Aidez-nous à améliorer celle-ci en nous laissant vos questions et commentaires

Fermer la carte
Chargement en cours

Recherche

Vous ne trouvez pas l’information recherchée ?

Contactez-nous au 819-294-6500 ou par courriel, il nous fera plaisir de vous aider.

Informations supplémentaires

Infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre afin de recevoir toutes nos communications relatives à la ville et aux services aux citoyens

Mon compte Bécancour.net

Connectez-vous à votre compte Bécancour.net afin de modifier votre abonnement à l'infolettre et également participer à la place publique.

Se connecter
Fermer